Tous nos programmes sont diffusés sur le canal 30 de votre box SFR - Orange - Free - Bouygues

Les animaux du 78 : le Mérinos de la Bergerie nationale de Rambouillet

Mathilde Francou

/Marine De La Barbée

Partager

Publié le 07 février 2024

Les animaux du 78 : le Mérinos de la Bergerie nationale de Rambouillet

Chronique

Les animaux du 78 : le Mérinos de la Bergerie nationale de Rambouillet

La Bergerie Nationale de Rambouillet abrite une race historique de moutons, le Mérinos, élevée depuis le XVIIIe siècle. Importée d’Espagne par le roi Louis XV pour ses qualités lainières exceptionnelles, cette race a été sélectionnée et élevée à Rambouillet depuis 1786.

La spécificité du Mérinos

Gérald Roseau, responsable d’exploitation à la Bergerie Nationale, souligne la finesse et la qualité de la laine du Mérinos, qui permet de porter des vêtements en laine directement sur la peau sans inconfort. « C’est une laine très fine qui permet de pouvoir porter les vêtements qui sont faits avec de la laine de Mérinos à même la peau, » explique-t-il. La finesse de la laine du Mérinos, mesurée entre 18 et 20 microns, est presque de moitié par rapport aux autres races, ce qui en fait une laine de très bonne qualité.

Un patrimoine historique

La Bergerie Nationale de Rambouillet est fière de son patrimoine historique avec le Mérinos, une race qui a été exportée dans le monde entier au XIXe siècle. « C’est une fierté parce que c’est un patrimoine historique… c’est une race qui a été exportée dans le monde entier, » affirme Rosau. Cette diffusion mondiale, connue sous le nom de « minisation », visait à améliorer les performances lainières des races locales.

La tonte annuelle

La tonte des Mérinos se fait une fois par an au printemps, permettant aux animaux de se débarrasser de leur toison avant l’arrivée des périodes chaudes. Un bélier Mérinos peut produire entre 6 et 8 kg de laine chaque année, couvrant l’animal du bout des pattes jusqu’au bout du nez.

Sur le même thème

Toute l’actualité de tv78 sur Twitter