Tous nos programmes sont diffusés sur le canal 30 de votre box SFR - Orange - Free - Bouygues

La finale régionale du meilleur jeune berger à Rambouillet

Mathilde Francou

/Marine De La Barbée

Partager

Publié le 24 janvier 2024

La finale régionale du meilleur jeune berger à Rambouillet

Reportage

La finale régionale du meilleur jeune berger à Rambouillet

Une compétition pour les futurs bergers d’Île-de-France

Le 23 janvier 2024, la Bergerie Nationale de Rambouillet a accueilli la finale régionale du meilleur jeune berger d’Île-de-France. Trente candidats ont participé à diverses épreuves théoriques et pratiques, visant à susciter des vocations et à encourager une nouvelle génération à s’installer dans l’élevage de brebis.

Des épreuves inspirées des gestes quotidiens des éleveurs

Les épreuves pratiques, directement inspirées des activités quotidiennes des éleveurs, comprenaient l’évaluation de l’état de santé des brebis, le tri selon des critères génétiques, et la gestion de la santé animale. Ces compétences sont essentielles pour le revenu et la qualité de l’élevage.

Objectif : susciter des vocations chez les jeunes

L’objectif principal de ces « oviniades » est de susciter l’intérêt des jeunes pour l’élevage ovin. La filière recrute dans tous les domaines, et ces compétitions offrent aux jeunes l’opportunité de rencontrer des professionnels, de trouver des stages, et potentiellement de l’emploi.

Un équilibre entre départs et installations

Selon le recensement général agricole de 2020, chaque départ d’éleveur est compensé par une nouvelle installation, maintenant ainsi un équilibre dans la profession.

Prochaine étape : la finale nationale

Les gagnants de cette finale régionale, Alexia Hurtevent et Amélie Lamperrière, auront l’opportunité de concourir pour le titre de meilleur jeune berger de France lors de la finale nationale au salon de l’agriculture le 24 février 2024.

Sur le même thème

Saint-Quentin-en-Yvelines encourage le compostage individuel

Saint-Quentin-en-Yvelines encourage le compostage individuel

Un geste écologique soutenu par la communauté d'agglomération. À Saint-Quentin-en-Yvelines, l'initiative de compostage individuel gagne du terrain. Depuis le 1er janvier 2024, les collectivités sont tenues de proposer des solutions pour le tri des biodéchets. L'agglomération répond à cette obligation avec son « Plan Compostage », offrant des composteurs individuels aux résidents. Formation et distribution...

Toute l’actualité de tv78 sur Twitter