Tous nos programmes sont diffusés sur le canal 30 de votre box SFR - Orange - Free - Bouygues

Législatives 2024 : enjeux dans la 7e circonscription des Yvelines

Wilfried Richy

Partager

Publié le 17 juin 2024

Législatives 2024 : enjeux dans la 7e circonscription des Yvelines

Reportage

Législatives 2024 : enjeux dans la 7e circonscription des Yvelines

Ministre de la Ville de 2020 à 2022, Nadia Hai souhaite aujourd’hui conserver son siège de députée de la 7e circonscription, acquis il y a deux ans face à la NUPES. 
Mais en a-t-elle vraiment les moyens ?

Bilan des élections législatives de 2022

Lors des élections législatives de 2022, Nadia Hai (Ensemble) a été réélue députée avec 55,78 % des voix face à Michèle Christophoul (Nouvelle Union populaire écologique et sociale) qui a obtenu 44,22 % des suffrages. Le taux d’abstention au second tour était de 52,68 %. Voici les résultats du premier tour pour les candidats ayant obtenu plus de 5 % des voix :

Nadia Hai (Ensemble/LREM) : 29,55 %
Michèle Christophoul (NUPES) : 27,19 %
Laurent Brosse (Les Républicains) : 14,84 %
Emmanuelle Fortin (Rassemblement National) : 13,47 %
Abstention : 51,45 %

Les rapports de force pour ce scrutin

Nadia Hai, députée sortante, affronte cette fois-ci une coalition de gauche menée par Aurélien Rousseau, l’ex-ministre de la Santé d’Elisabeth Borne. 
De quoi dérouter les électeurs, d’autant qu’Aurélien Rousseau ne cache pas être plus proche de la ligne socialiste de Raphaël Glucksmann que de celle « LFIste » de Jean-Luc Mélenchon. 

La gauche toute formation confondue totalise en tout cas environ 40% des voix exprimés aux Européennes dans les communes composants la 7e circonscription. 

La droite, de son côté, part divisée aux législatives. 
Les Républicains présentent deux candidats : Julien Frejabue, conseiller municipal de Verneuil-sur-Seine, et Babette de Rozières, restauratrice et animatrice télé, qui se présente sous une alliance inédite avec le Rassemblement National. Ancienne proche de Valérie Pécresse, elle est déjà en poste à la région Île-de-France.

Troisième candidature à droite : Colette Aubrée pour Reconquête ! La formation d’Eric Zemmour. 

Au-delà des dynamiques nationales, quels sont les enjeux locaux ? 
L’environnement, sans doute. En mai 2024, environ 50 millions de litres d’eaux usées se sont déversées dans la Seine, probablement à cause d’un amoncellement de déchets. Cet incident a même conduit le maire de Conflans à porter plainte, à quelques semaines des Jeux Olympiques. 

La sécurité est aussi un sujet majeur. Lors des émeutes de 2023, la police a dû faire face à une violence intense sur ce secteur. La communauté urbaine Grand Paris Seine Oise dont une partie compose la 7e circonscription a annoncé des factures de plus de 400 000 euros pour les réparations.

Sur le papier, la dynamique semble en tout cas favorable à la gauche, mais rien n’est joué. La participation sera cruciale. 
En 2022, au premier tour des législatives, elle n’était que de 48,55 %.

Une circonscription longtemps au « centre-droit »

Arnaud Richard, ancien député de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI), a été un acteur politique influent dans cette circonscription. Il a été remplacé par Nadia Hai (ancienne ministre) en 2022, qui a rejoint le parti « Renaissance ».

Sur le même thème

Toute l’actualité de tv78 sur Twitter